Please reload

 

Frau Troffea

En 1518, à Strasbourg, a lieu une épidémie de danse d’une ampleur extraordinaire. Une femme, Frau Troffea, serait à l’origine de cette inquiétante contagion. Coupable pour les un·e·s, victime pour les autres, Frau Troffea se tient à la croisée des mœurs et de la science, du Moyen Âge et de la Renaissance, des oppressions et des insoumissions.

La libérant des accusations de folie ou de sorcellerie dont on a voulu la blâmer, Valentine Paley et Matthew Franklin font de Frau Troffea le giron d’une allégorie : celle des corps en mouvement qui, dans la rue ou dans leur chambre, s’arrachent aux pouvoirs qui les contraignent.
 
Par le biais de la danse, de la musique et de la scénographie se réécrit l’histoire d’une contamination positive. Les cartes de la chorémanie sont redistribuées : la « peste dansante » n’est plus une malédiction mais devient une opportunité pour laisser surgir d’autres voix, d’autres corps et d’autres images.

 

Danse et performance: Valentine Paley
Musique et performance: Matthew Franklin 
Collaboration artistique: Elodie Aubonney
Textes: Salomé Kiner
Scénographie: Adrien Chevalley
Technique scénographie: Gabriel Goumaz
Création lumière et direction technique: Mikaël Rochat
Costumes: Safia Semlali
Voix: Jean-Louis Johannides et Elodie Aubonney

Coproduction: Théâtre Oriental-Vevey et Dansomètre – espace de création chorégraphique

Accueil en résidence: Théâtre Oriental-Vevey, Dansomètre – espace de création chorégraphique, La Becque, Théâtre Sévelin 36 et EEEEH !

Soutien: Direction de la culture de la Ville de Vevey, Loterie Romande, Fondation Ernst Göhner, Fondation Philanthropique Famille Sandoz, Fondation Brentano, Fondation Casino Barrière, Fondation Engelberts, Fondation suisse des artistes interprètes SIS et Fondation Emilie Gourd

Première: Théâtre Oriental-Vevey, du 8 au 12 janvier 2020

 

Tondorunderond

 

Tondorunderond est une performance participative inspirée des rondes. Tout le monde est bienvenu ! Les participant·e·s apprennent quelques pas simples, écoutent la musique jouée en live et sont prêt·e·s à danser ensemble. À tour de rôle, chacun·e peut prendre les commandes de la ronde. Les danseur·euse·s peuvent rejoindre et quitter le cercle à tous moments. Ainsi naît la possibilité de former la plus grande ronde possible et de partager une expérience commune, basée sur l’échange et le plaisir.

Tondorunderond 2016 –> https://vimeo.com/179189721

Tondorunderond 2017 –> https://vimeo.com/238418605

Conception: Valentine Paley

Interprétation: Gabriel Goumaz, Marius Barthaux (en alternance avec Félix Heaulme), Aïcha El Fishawy, Yann Hunziker, Valentine Paley, Maryfé Singy et Micaël Vuataz

Coproduction: Fête de la Danse et Fréquence Moteur

Accueil en résidence: Théâtre Oriental-Vevey

Soutien: Fête de la Danse et Direction de la culture de la Ville de Vevey (pour la tournée 2018)

Première: Fête de la Danse de Vevey, Genève, Sierre et Lucerne, du 4 au 7 mai 2016

Tournée:

Musée de la Croix-Rouge, Genève, 2 octobre 2016

Musée de la Croix-Rouge, Genève, 4 mars 2017

Fête de la Danse d’Yverdon-Les-Bains, Neuchâtel, Fribourg, Bâle, Baden, Zürich et Lausanne, du 4 au 7 mai 2017

Baz’art, Genève, 17 juin 2018

Festival de Cité, Lausanne, 11 juillet 2018

Paléo Festival, Nyon, du 17 au 22 juillet 2018 (12 représentations)

Inauguration du Parc de la Morâche, Nyon, 7 septembre 2018

 

Ca sent le sapin

Le titre de la création de ce trio donne le ton ou plutôt l'odeur de leur thématique de travail. En effet, l'expression « ça sent le sapin » que l'on pourrait reformuler par « il y a de la mort dans l'air » trouve son étymologie dans le fait qu'autrefois les cercueils étaient fabriqués en bois de sapin. Avec cette création est née l'envie d'évoquer la mort en évitant la tentation du morbide. Car c'est ce qui intéresse les artistes en première instance ; l'exploration par la danse des différents imaginaires liés à cette finitude qui nous concerne tous. De l'enfer au paradis en passant par le Styx, le cheminement se fait non sans une part de ludisme.

Laurence Wagner

Ça sent le sapin –> https://vimeo.com/134200333

 

Conception et interprétation: Simon Bolay, Gabriel Goumaz et Valentine Paley

Costumes: Hélène Gagliardi

Création lumière et direction technique: Mikaël Rochat

Soutiens dramaturgiques ponctuels: Guy Cools et Nicole Seiler

Coproduction: Théâtre de lʼUsine (TU), Genève et Théâtre Sévelin 36, Lausanne

Soutien: Théâtre de lʼUsine (TU), Théâtre Sévelin 36, Direction de la culture de la Ville de Vevey, Bourse de la Société Suisse des Auteurs (SSA) pour la Création chorégraphique et Ernst Göhner Stiftung

Accueil en résidence: Théâtre de lʼUsine (TU), Théâtre Sévelin 36, Théâtre Oriental-Vevey et Tanzhaus Zürich

Ça sent le sapin a été créé dans le cadre du projet «Danse et Dramaturgie 2014–2015» qui bénéficie du soutien de Pro Helvetia, du Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA) et du Pour-cent culturel Migros.

Première: Théâtre de l’Usine (TU), Genève, du 4 au 13 décembre 2014

Tournée: Théâtre Sévelin 36 dans le cadre du festival « Les Printemps de Sévelin », Lausanne, 14 et 15 mars 2015

 

Allo’Perfo

Allo’Perfo est une entreprise de livraison de pièces de danse contemporaine à domicile. Commander une danse comme l’on commanderait une pizza ?! Cela est possible grâce à ce projet de performance. Appeler le standard, choisissez votre taille, vos ingrédients et vos suppléments et une chorégraphie sur mesure sera livrée chez vous, dans les plus brefs délais.

 

Normalement, les client·e·s appellent un numéro, commandent leur nourriture en choisissant la taille désirée, les aliments qui composent la pizza et éventuellement des suppléments et la reçoivent livrée à la maison. Sauf qu’ici, l’objet de la commande est une performance et les spectateur·rice·s choisissent la durée ainsi que les qualités de la danse et de la musique puis reçoivent à domicile une performance conçue spécialement selon leurs envies.

 

Les critères jouent avec humour sur certains clichés rattachés aux performances contemporaines et le public, en passant commande, s’engage à prendre part activement au projet.

Conception et interprétation: Simon Bolay, Aïcha El Fishawy, Gabriel Goumaz et Valentine Paley

Coproduction: RESO – réseau danse suisse

Accueil en résidence: Théâtre Sévelin 36, Lausanne

Première: Fête de la Danse de Fribourg, Yverdon-les-Bains, Vevey, Lausanne et Genève, du 2 au 4 mai 2014

 

BROTHERHOOD

 

 

BROTHERHOOD est une trilogie de trois courtes pièces indépendantes. La recherche se porte sur les concepts de «fratrie» et de «fraternité». Les artistes se servent de matériaux (une chanson et une danse), donnés généreusement par leurs frères, pour re-générer une nouvelle matière commune. Les histoires sont partagées des un·e·s aux autres, embrassées communément ou rétrocédées. Comment s’approprie-t-on son propre sang? Qu’est-ce qui fait de nous des frères?

 

La base du processus de création de BROTHERHOOD est simple. Chacun des trois artistes a demandé à l’un·e de ses frères ou sœurs de choisir sa chanson préférée. Sur cette chanson, celui·celle-ci a dansé et a été filmé·e. Offrant en cadeau sa musique et sa danse à son frère·sa soeur, il lui donne la base de son travail futur. En effet, une fois les trois solos récoltés, les trois artistes s’approprient les propositions de leurs trois frères·soeurs pour en faire renaître une nouvelle matière commune.

 

Les trois pièces qui constituent BROTHERHOOD s’appellent Grégoire, Marion et Manuel.

 

BROTHERHOOD – Grégoire –> https://vimeo.com/65650508

Conception et interprétation: Simon Bolay, Gabriel Goumaz et Valentine Paley

Régie lumière et direciton technique: Mikaël Rochat

Soutien: Direction de la culture de la Ville de Vevey et Fondation Brentano

Accueil en résidence: Théâtre de Sévelin 36, Le Pantographe, Le Dansomètre et la salle d’escalade du Pan

Premières:

Grégoire: Théâtre Sévelin 36, Lausanne dans le cadre de la soirée «Les Quarts d’Heure», 19 et 20 mars 2013

Marion: Le Pantographe, Moutier, 15 juin 2019 et Le Dansomètre, Vevey, 19 juin 2013

Manuel: Salle d’escalade du Pan, Vevey, 30 et 31 août 2013

 

SUNSET BLVD.

 

 

SUNSET BLVD. est une proposition pour habiter notre ville l’espace d’un instant hors du commun. La performance évolue avec le temps, commençant dans la nuit noire, en passant par l’aube puis le lever du soleil pour atteindre la lumière du jour.

 

SUNSET BLVD. vide la centre ville de ses voitures pour laisser les piéton·ne·s marcher autour d’une scène «naturel», c’est-à-dire déjà présente sous nos yeux : le giratoire de la place de la gare. En effet, son îlot, surface parfaitement plane, constitue une scène ouverte à 360°. Les trois performers se jouent de cette configuration inédite. Les spectateur·rice·s jouissent d’une mobilité inaccoutumée et d’un point de vue toujours mouvant.

 

SUNSET BLVD. est un travail sur la montée d’énergie du mouvement et de la musique. Comment une telle énergie peut-elle se déployer dans l’espace et dans le temps, avec ces climax, ces dépressions et ces reprises?

 

SUNSET BLVD. –> https://vimeo.com/103917157

Conception et interprétation: Valentine Paley, Gabriel Goumaz et Marc Méan.

Regard extérieur: Timothée Messeiller

Coproduction: Fête de la Danse Vevey

Accueil en résidence: Espace Guinguette

Première: Fête de la Danse Vevey, 12 mai 2012

 

Where are your beans, kid?

 

Where are your beans, kid? est un projet de création sur l’adolescence, ce qu’elle représente, les espoirs qu’elle porte ainsi que sur les échecs et les défaites qui s’en suivent parfois. L’idée de la pièce est née avec le visionnement d’A l’est d’Eden. Dans ce film, James Dean incarne, avec un corps d’une rare puissance et une gestuelle d’une richesse incroyable, un jeune garçon qui devient adulte et se heurte à la brutalité de la vie, et de la sienne en particulier.

La question de la jeunesse est le thème central de cette recherche. Les artistes s’interrogent sur un temps très spécifique dans chaque vie, où chaque situation tragique peut virer au pathétique en un instant, où chaque événement comique peut toucher au sublime. Un temps où chaque adolescent·e se demande comment être libre, comment être soi quand l’on croit que tout le monde nous regarde, comment trouver sa place?

 

Where are your beans, kid? travaille avec des corps bruts, parfois gauches. La pièce s’interroge sur leurs forces et leurs faiblesses, leur impact et leur ressource. Des corps jeunes qui jouissent pleinement de toute leur vie, mais qui s’en inquiètent aussi.

 

Conception et interprétation: Simon Bolay, Gabriel Goumaz, Laurent Küng, Valentine Paley et Timothée Messeiller
Scénographie: Adrien Chevalley
Régie lumière et direction technique : Mickaël Rochat

Soutien: Direction de la culture de la Ville de Vevey et Commune de Chexbres

Accueil en résidence: Théâtre Oriental-Vevey et  Le Dansomètre

Where are your beans, kid? été présenté dans le cadre du concours national Premio 2010 - prix d’encouragement des arts de la scène, à Zürich et à Aarau, où il a reçu le troisième prix.

 

Première: Gessnerallee, Zürich (dans le cadre de Premio), 13 mars 2010

Tournée:
Theater Tuchlaube, Aarau (dans le cadre de Premio), 15 mai 2010
Festival Images’10, Vevey, 12 septembre 2010
Grande Salle communale, Chexbres, 18 juin 2011
Les Prisons, Moudon, 17 septembre 2011